Terroirs de chefs
Terroirs de chefs
Vive le Guide Michelin !

On entend depuis quelques temps beaucoup de critiques sur les guides gastronomiques : démodés, trop chers, partiaux et j’en passe…

Mais pour les chefs, c’est un peu comme le bulletin de notes à l’école. On renâcle, on le craint, mais on l’espère aussi. Ils ont travaillé depuis des années avec acharnement et passion et tout d’un coup, l’un d’entre eux reçoit émerveillé la consécration suprême : les 3 étoiles du guide Michelin !

Que seraient le cinéma sans les Oscars, la littérature sans le prix Goncourt, la musique sans les MTV awards? Gardons donc les guides gastronomiques comme tremplin de la gastronomie française, elle le vaut bien !

Cette année plein feux sur Emmanuel Renaut, chef du Flocons de sel à Megève. Il est ravi de ces trois étoiles qui ne sont pas pour lui une fin en soi, mais la reconnaissance de son talent et de son travail.

C’est donc l’occasion de découvrir ce grand chef que nous sommes allés interroger pour vous. Car ces artistes de la gastronomie ont tous leurs particularités, leurs signatures et leurs passions. Et c’est aussi le moyen grâce à lui, de redécouvrir la Savoie et ses produits pas toujours connus des gourmets, comme le Féra ou l’Omble chevalier, poissons pêchés dans les lacs de la région.

Saluons l'Artiste!

Sophie le Menestrel

Terroirs de Chefs


Portraits de Chefs - Emmanuel Renaut
Le chef qui rêvait d’étoiles et de monts enneigés

 
Chefs - Conseils de Chefs
Les abats de veau
Le nec plus ultra des produits tripiers

Si comme moi, à table rien ne vous abat, vous allez adorer les conseils de chefs qui vont suivre


 
De chefs - Arnaud Pitrois
Rôti de foie de veau en cocotte,
Échalotes confites et pommes fondantes aux aromates
De chefs
Jean-Louis Nomicos
Ris de veau et langoustines, salsifis et gingembre, citron caviar
Mariage aigre-doux pour sublimer ce roi des produits tripiers

 
De chefs
Sébastien Gravé
Ris de veau gratiné à l’Ossau iraty
Salsifis au lard Ibaïona et purée de carottes au cumin

 
De chefs
Eric Guerin
Version 2011 du Paris-Brest
Par Eric Guerin, chef de la mare aux oiseaux à Saint Joachim (44)

Anecdocte du chef : "J'ai revisité ce dessert ainsi, tout simplement car il ressemble à une roue de vélo et que l'origine du Paris-Brest, c'est la course cycliste reliant Paris à Brest ..."


 
Terroirs de chefs
Soyez social !
 
Partager avec Facebook Partager avec Twitter Envoyer  un ami